Projet de recherche mené entre 2015 et 2020, par Nicolas Tran, Alexandre Vincent (HeRMA / Université de Poitiers), Marie-Sophie Caruel, Simone Ciambelli (doctorants d'HeRMA).

Présentation

Cet ensemble de recherches porte sur les gens de métier urbains et sur les associations professionnelles, dans l’Occident romain du Haut-Empire. Ces travaux se sont fondés, non pas exclusivement, mais pour une large part sur l’examen et l’interprétation de la documentation épigraphique. Les thèses de Marie-Sophie Caruel et Simone Ciambelli s’appuient sur des catalogues épigraphiques dont la publication a été recommandée par les jurys de soutenance, au même titre que les volumes de synthèse. Les publications de Nicolas Tran se fondent notamment sur les travaux préparatoires des Inscriptions Latines de Narbonnaise, pour les volumes sur Arles et Narbonne (Marie-Sophie Caruel étant elle aussi engagée dans cette entreprise). Le livre issu de la thèse d’Alexandre Vincent éclaire d’un jour nouveau les associations professionnelles de musiciens. Ces recherches visent à une meilleure connaissance des catégories intermédiaires des sociétés de l’Occident romain : de leur place dans la hiérarchie sociale, de leur rapport au pouvoir, de leur intégration dans les cités et de leur ancrage dans les espaces urbains, notamment.

 

Principales productions scientifiques

• Ciambelli S., « Il patronato dei collegia professionali e l’ascesa sociale dei collegiati ad Ostia (II-III sec. d.C.) », dans A. Landskron, C. Tempesta (eds), Trade and commerce in the harbour town of Ostia, Graz, 2020, (sous presse).

Tran N., Shpuza S., « Un negotiator d’Aquilée mort à Dyrrachium », à paraître dans Journal of Epigraphic Studies, 3, 2020.

• S. Ciambelli, Thèse de doctorat Le patronat des associations professionnelles dans l’Occident romain (Ier – IIIe siècles), soutenue à Bologne le 24 juin 2020 (co-tutelle internationale entre les universités de Bologne et de Poitiers.

• Tran N., « Work Boatmen and their Corpora in the Great Ports of the Roman West (IInd – IIIrd c. AD) », dans P. Arnaud, S. Keay (éd.), Roman Port Societies through the Evidence of Inscriptions, Cambridge, 2020, p. 85-106.

• Tran N., « Imagines et tituli: Epigraphic Evidence of Political Imagery in Meeting-Places of Roman Professional Corpora », A. Russell, M. Hellström (éd.), The Social Dynamics of Roman Imperial Imagery, Cambridge, 2020, p. 215-246.

• Tran N., « Les associations privées et le pouvoir impérial à Rome et ses environs », dans N. Belayche, S. Estienne (éd.), Religion et pouvoir dans le monde romain de la deuxième guerre punique à la fin des Sévères, Rennes, 2020, p. 167-183.

• Tran N., « The Meeting-Places of Associations in the City of Rome », dans M. L. Caldelli, C. Ricci (éd.), City of Encounters: Public Spaces and Social Interaction in Ancient Rome, Rome, 2020, p. 197-227.

• Tran N., « Home and Work », dans J.T. Berry, A. Wallace-Hadrill (éd.), A Cultural History of Home. Vol. 1 : Antiquity, Londres, 2020, p. 103-118.

• M.-S. Caruel, Thèse de doctorat Les artisans de Gaule romaine. Essai d’histoire sociale, soutenue à Poitiers le 9 octobre 2019.

• Ciambelli S., « Ragonius Vincentius Celsus e i Mensores di Portus, Un profilo senatorio, una disputa fra collegia e la figura del patronus collegiorum nel IV secolo a partire da CIL VI, 1759 », dans T. Gnoli (ed.), Aspetti di Tarda antichità: storici, storia e documenti di IV secolo d. C., Bologne, 2019, p. 257-277.

• Tran N., « The Economics of Solidarity: mutual aid and reciprocal services between workers in Roman cities », dans D.B. Hollander, Th.R. Blandon IV, J.T. Fitzgerald (éd.), The Extramercantile Economies of Greek and Roman Cities. New Perspectives on the Economic History of Classical Antiquity, Londres – New York, 2019, p. 130-145.

• Ciambelli S., « Il patronato interessato dei senatori presso le associazioni professionali di Ostia », Storicamente, 14, 2018, no. 50.

• S. Ciambelli, A. Cristofori, coordination du colloque La leadership delle associazioni professionali. Vicino Oriente Antico, Mondo Antico, Età Medievale e Prima Età Moderna, Bologne, 10-11 mai 2018.

• Tran N, L. Vandevoorde (éd.), Des Romains ordinaires ? La fragmentation socio-économique de la plèbe romaine, dossier Cahiers du Centre Gustave Glotz, 29, 2018, p. 229-311.

• Tran N., Courrier C., « Qu’est-ce qu’un Arlésien ordinaire ? », Cahiers du Centre Gustave-Glotz, 29, 2018, p. 253-274.

• Tran N., « Les entrepôts dans le métier de négociant romain : associations professionnelles et réseaux commerciaux », dans V. Chankowski, X. Lafon, C. Virlouvet (éd.), Entrepôts et circuits de distribution en Méditerranée, Athènes, 2018, p. 124-136.

• Dondin-Payre M., Tran N. (éd.), Esclaves et maîtres dans le monde romain, Rome, 2017.

• Tran N., « Entreprises de construction, vie associative et organisation du travail dans la Rome impériale et à Ostie », L’Antiquité Classique, 86, 2017, p. 115-127.

• L. Vandevoorde, N. Tran, coordination du colloque « Romains ordinaires ». La fragmentation socio-économique de la plèbe, en partenariat entre l’université de Poitiers, l’Institut Universitaire de France, l’École Française de Rome et l’Academia Belgica, Rome, 17-18 octobre 2016.

• Alexandre Vincent, Jouer pour la cité. Une histoire sociale et politique des musiciens professionnels de l’Occident romain, Rome, École française de Rome, 2016.

• Rodríguez O., Tran N., Soler B. (éd.), Los espacios de reunión de las asociaciones romanas. Diálogos desde la arqueología y la historia, en homenaje a Bertrand Goffaux, Séville, 2016.

• Tran N., « The social organization of trade and craftsmanship in ancient Arles: heterogeneity, hierarchy and patronage », dans M. Flohr, A. Wilson (éd.), Urban Craftsmen and Traders in the Roman World, Oxford, 2016, p. 254-279.

Caruel M.-S., « L’attitude des artisans gallo-romains à l’égard du travail manuel. Étude de l’iconographie lapidaire funéraire », Kentron, 2016, 32, p. 113-134.

S. Ciambelli S., « Cnaeus Sentius Felix: la straordinaria ascesa di un mercante forestiero a Ostia tra I e II secolo d.C. (CIL XIV, 409) », Storicamente, 12, 2016, no 28.

• Tran N., « Ars et Doctrina: the Socioeconomic Identity of Roman Skilled Workers (Ist c. B.C. – IIIrd c. A.D.) », dans Chr. Laes, K. Verboven (ed.), Works, Labor and Professions in the Roman World, Leyde, 2016, p. 246-261.

N. Tran (éd.), Marchands romains au long cours, Cahiers Mondes Anciens, 7, 2015.

Tran N., « Les tabellarii Caesaris nostri de Narbonne et les collèges d’esclaves impériaux dans le monde romain », Cahiers du Centre Gustave-Glotz, 26, 2015, p. 109-125.