Table ronde co-organisée par les Musées de Chauvigny, la SRAC et Instrumentum, groupe européen de travail sur l’artisanat.

• 27 avril 2019 – 9h30 / 16h45

• Musées de Chauvigny, centre de documentation
7 rue St-Pierre

Gratuit – Ouvert à tous, sur inscription : musees@chauvigny-patrimoine.fr

 

 

Présentation

La rencontre entre des hommes et “du cuivre” débute certainement par son emploi pour la parure du corps il y a environ 5 000 ans. Plus tard, c’est avec l’augmentation des quantités en circulation, et la mise en œuvre d’alliages, que débutent les fabrications d’outils, d’armes et de vases.
En dépit de la découverte d’autres métaux à partir du 15e siècle, le parcours fonctionnel du cuivre comme son inscription dans le champ symbolique se poursuit jusqu’à nos jours. Michel Pernot, qui vient de faire paraître un ouvrage pluridisciplinaire “Quatre mille ans d’histoire du cuivre” sous titré “Fragments d’une suite de rebonds” viendra animer la table ronde et présentera une conférence le lendemain lors de l’assemblée générale de la SRAC sur le même thème.

 

Programme

• 9h30 – Accueil

• 10h – Michel Pernot, ancien directeur de recherche au CNRS
Un atelier : le lieu de vie des hommes du métal,

• 11h – Florian Sarreste, Éveha
Un exemple de forge rurale antique : Souppes-sur-Loing

• 12h – Christophe Loiseau, Éveha
Les installations temporaires des chantiers de construction antiques : un artisanat méconnu

• 14h45 – Jean-Philippe Baigl, Gaëlle Lavoix, Inrap, Isabelle Bertrand, Musées de Chauvigny
Un espace dédié au travail du métal au cœur de Mediolanum (Saintes, La Providence) : premières données

• 15h45- Nadine Dieudonné-Glad, HeRMA / Université de Poitiers
Les Bituriges et le fer, 500 ans avant Jules César : le site de Meunet-Planches (Indre)