Étude menée par Vincent Michel (HeRMA / Université de Poitiers), avec la participation d'Élise Mercier (doctorante, HeRMA).

L’étude porte sur la confrontation des données issues de l’architecture des édifices de culte chrétien et les données littéraires et liturgiques afin d’étudier l’existence d’une véritable « mise en scène de la liturgie » dans un cadre architectural particulier, fonctionnel et symbolique, qu’est l’église, grâce à un mobilier liturgique spécifique.

La recherche porte sur les édifices chrétiens du Levant où l’état de conservation de ces monuments permet de réaliser une étude comparative exceptionnelle des différentes formes architecturales (études des plans), des solutions spatiales (l’aménagement intérieur), de la décoration (sculpture, décor pariétal et pavement) et des fonctions liturgiques de l’église (liturgie baptismale, eucharistique, culte des reliques, lieux saints…), permettant une meilleure compréhension des édifices de culte chrétien, replacés dans leur contexte levantin ancien.

 

Principales productions scientifiques

• V. Michel, B. Caseau et L. Orlandi (coord.), colloque international Regards croisés sur l’initiation chrétienne entre Antiquité tardive et Moyen Âge (12-13 novembre 2020).

• V. Michel, « L’architecture chrétienne est née du culte », Le monde de la Bible, 228, 2019, p.14-17.

• V. Michel (conseiller scientifique), exposition Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire (Institut du Monde Arabe, 2017).

• V. Michel V., « Espace sacré/espace profane dans l’architecture des premières églises », in Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’Histoire, Paris, Gallimard, 2017, p. 66-69.