Cet ouvrage a reçu en juin 2019 le prix Raymond et Yvonne Lantier de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, ainsi que le prix de l’Association des Études Grecques. Publication de la la thèse de l'auteure.
École Française d’Athènes, 2019

Delphine Ackermann, 2018

• École Française d’Athènes
Bibliothèques des Écoles Françaises d’Athènes et Rome, n° 379
617 pages
ISBN : 978-2-86958-292-7

 

 

Présentation

Les dèmes, circonscriptions administratives de la cité d’Athènes, constituent un observatoire privilégié pour l’étude des sociétés antiques. La petite échelle qu’ils représentent donne la possibilité à l’historien d’appréhender les aspects les plus divers de la vie de leurs habitants et de leurs ressortissants.
Ce livre propose de pénétrer au plus près du quotidien des anciens Athéniens à travers l’étude d’Aixônè, l’un des dèmes les plus peuplés et les mieux documentés. Par une exploitation minutieuse des sources disponibles – inscriptions, structures archéologiques, auteurs antiques, récits de voyageurs modernes et contemporains –, un éclairage nouveau est apporté sur la topographie et le fonctionnement institutionnel d’un dème, sur les activités politiques, économiques et religieuses qui s’y déroulaient. Les résultats de cette enquête dépassent cependant largement le niveau local. Divinités nouvelles ou méconnues, magistratures inédites, pratiques religieuses, économiques, juridiques et institutionnelles mal documentées ou incomprises jusqu’ici, c’est tout un pan de l’histoire grecque qui se révèle dans cette microhistoire d’Athènes.