Études menées par Séverine Lemaître (HeRMA / Université de Poitiers), en collaboration avec Camille Frugier, David Guitton et Lola Trin-Lacombe.

Présentation

Des inscriptions de nature variée sont portées sur la surface des récipients à différents étapes de leur fabrication et de leur utilisation : timbres imprimés et graffites tracés avant cuisson dans les ateliers de potiers ; inscriptions peintes placées sur l’amphore au moment de son remplissage et enfin graffites post cocturam.
Cette action de recherche correspond à la collecte de la documentation épigraphique sur amphore en territoire picton : timbre, graffites avant et après cuisson et inscriptions peintes. Elle s’appuie sur l’étude des amphores issues de fouilles anciennes à Poitiers et d’autres plus récentes menées dans les établissements ruraux et dans les agglomérations dites secondaires du territoire de la cité des Pictons à l’époque impériale. Les timbres sur amphore italique font parallèlement l’objet d’analyses physico-chimiques (pétrographique et XRF) dans le cadre du programme ITIVIN, Les routes des vins : amphores, itinéraires et marchands dans le centre-ouest de la Gaule (IIe s. av. J.-C. – Ier siècle apr. J.-C.) (2018-2023), coordonné par S. Lemaître.

 

Principales productions scientifiques

• Lemaître S. (dir.), ITIVIN. Les routes des vins : amphores, itinéraires et marchands dans le centre-ouest de la Gaule (IIe s. av. J.-C. – Ier siècle ap. J.-C.), Rapport d’activité 2018-2019, SRA Nouvelle Aquitaine, site de Poitiers, 2019, 80 p. dont 20 p. d’annexes.