Le projet ITIVIN, mené dans le cadre d'un appel à projets de la Région Nouvelle-Aquitaine 2018-2022, est porté par Séverine Lemaître (HeRMA / Université de Poitiers), avec la participation d'Isabelle Pianet et Nadia Cantin (IRAMAT-CRP2A / Université Bordeaux Montaigne).
Photographie : Florence Verdin / Itivin

• Porteurs du projet : Séverine Lemaître (dir.), Isabelle Pianet et Nadia Cantin

• Contrat doctoral : Camille Frugier (dir. Séverine Lemaître et Isabelle Pianet – Université de Poitiers)

• Autres membres d’HeRMA impliqués : Isabelle Bertrand, Lola Trin-Lacombe

• Dates : 2018-2022

 

 

Présentation

L’ambition du projet est de comprendre les routes du vin dans le centre ouest de la Gaule de la fin de l’âge du Fer au début de l’époque romaine, en s’appuyant sur une étude comparée de l’amphore (sa forme, la composition de son matériau…) et la nature du contenu (principalement le vin, son origine, son mode de vinification…). En effet, le vin et son histoire ont un fort impact sur l’économie et les paysages d’un large sud-ouest de la France correspondant aujourd’hui à la région Nouvelle-Aquitaine.
Les vestiges privilégiés sont les amphores découvertes en masse dans les sites archéologiques de la région, entre le IIe siècle avant J.-C. et le IIe siècle ap. J.-C. Il s’agissait majoritairement d’amphores italiques, mais aussi de conteneurs originaires d’Espagne et dans une moindre mesure de Méditerranée orientale. Il reste à en vérifier et préciser les origines des amphores pour remonter aux routes commerciales suivies par les amphores depuis l’Italie. Une façon complémentaire d’approcher l’économie du vin en territoire aquitain est de s’intéresser à l’étude de la production du vin et des modalités de sa commercialisation. Au cours de ce projet, seront mis en œuvre des analyses pétrographiques et physico-chimiques pour identifier les ateliers d’origine des amphores, et des analyses chimiques de leur contenu pour déterminer les types de vins produits.

 

Partenariats

• Région Nouvelle-Aquitaine
• Laboratoire HeRMA – EA 3811
• Laboratoire IRAMAT-CRP2A – UMR 5060
• Laboratoire Ausonius – UMR 5607 / Université Bordeaux-Montaigne,
• Laboratoire Arar – UMR 5138 / CNRS – Université Lyon-Lumière
• Université de Fribourg – Département de géologie