Thèse de doctorat en Archéologie antique présentée par Loïc Mazou, sous la direction de Pascale Ballet et Michel Bonifay.

• Date et lieu de la soutenance : 7 décembre 2016 – Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts

 

 

Présentation du thème de recherche

Recherches sur les productions céramiques en Cyrénaïque septentrionale (IIe siècle – VIIe siècle) : ateliers, faciès, modèles

D’une part, il s’agira de définir et d’identifier les productions locales des sites d’Apollonia, ainsi que d’Erythron et de préciser leurs jalons chronologiques. L’étude du matériel céramique inédit des deux sites, déjà amorcée lors de la campagne de fouilles d’avril 2009, a révélé un pourcentage important de productions locales qu’il sera intéressant d’analyser pour compléter et affiner les différentes typologies de la céramique nord-africaine. L’intérêt de la recherche sur la céramique de ces deux sites est aussi de mettre en évidence, au sein d’une production locale voir régionale, les évolutions typologiques de la période hellénistique à la période romaine et jusqu’aux premiers temps de la conquête arabe, tout en essayant de comprendre à travers ce matériel l’évolution de leur mode de consommation et de diffusion. D’autre part, les importations paraissent occuper une place importante dans la consommation des deux sites étudiés. Ainsi, il conviendra d’étudier s’il y a une évolution dans le mode de consommation et dans les importations dès les périodes classique et subclassique, jusqu’à la période hellénistique à Apollonia. Quant à la céramique d’Erythron, quelques pistes de recherche sont apparues lors de la campagne de 2009. Il semblerait qu’une part non négligeable de la céramique d’importation soit issue du commerce avec l’Égypte et Chypre, notamment en ce qui concerne la céramique fine de l’époque protobysantine. Les conteneurs, eux, semblent provenir essentiellement d’Égypte ainsi que de Tunisie et vraisemblablement de Tripolitaine.enfin, nous pourrons nous rendre compte par la céramique que la cyrénaïque fut un jalon commercial entre l’occident et l’orient méditerranéen.

 

École doctorale

Lettres, Pensée, Arts et Histoire « Civilisation et littérature de l’antiquité à nos jours »

 

Composition du jury

Pascale Ballet, Professeure des Universités, Université Paris 10 – Nanterre (directrice de thèse)

Michel Bonifay, Directeur de recherches, CNRS, Université Aix-Marseille 2 (directeur de thèse)

Vincent Deroche, Directeur de recherches, CNRS

Vincent Michel, Professeur des Universités, Université de Poitiers

Dominique Pieri, Professeur des Université, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne