Publication des actes du colloque La cité et ses élites (Poitiers, 19-20 octobre 2006).
Ausonius éditions, 2006

Laurent Capdetrey et Yves Lafond, 2010

• Ausonius éditions
Collection Études, n° 25
428 pages
ISBN : 978-2-35613-011-2

 

 

Présentation

En prenant comme socle de réflexion la question des élites dans les cités grecques, les exposés que rassemble ce volume, issus d’un colloque international organisé à l’Université de Poitiers, entendent s’inscrire dans les courants actuels de la recherche touchant à la conception qu’on peut avoir de la cité et de sa structure sociale. Dans un cadre chronologique large, de l’archaïsme à l’époque antonine, et à travers la confrontation d’analyses venues d’horizons disciplinaires complémentaires, il s’est agi de mieux cerner les formes de domination, les processus de distinction, de régulation et de contrôle social au sein des cités.Les diverses contributions ont eu à cœur de ne pas négliger le problème des ambiguïtés ou des imprécisions auquel se heurte tout effort de définition des groupes dominants par le vocabulaire et ont cherché à croiser des approches qui tiennent compte aussi bien des critères juridico-institutionnels ou des déterminations socio-économiques que des stratégies de distinction et de prestige. Dans leur rapport à l’espace et aux pratiques des cités, mais aussi aux perceptions qu’en livre la documentation textuelle, littéraire ou épigraphique, les exemples étudiés s’efforcent ainsi de mettre en lumière les notions d’idéologie et d’éthique aristocratiques, les formes de répartition et de partage des richesses, les modes de domination et d’exercice du pouvoir, les formes d’auto-célébration et d’affirmation de la distinction, en liaison avec une quête de reconnaissance sociale au sein des communautés civiques.Dans une longue durée propice à prendre en compte les transformations qui ont pu marquer les contextes socio-économiques, culturels ou institutionnels de la vie des cités, les études regroupées ici visent à affiner notre perception non seulement des dynamiques sociales mais aussi du phénomène civique dans son ensemble.