IFAO, 2013

Pascale Ballet, 2013

• IFAO
354 pages
ISBN : 9782724706284

Présentation

Avec l’arrivée des pouvoirs macédonien puis romain, la société de la vallée du Nil et sa culture matérielle connaissent de profondes mutations, bien que les traditions pharaoniques perdurent et continuent même de s’enrichir. L’Égypte est alors l’un des leviers essentiels de l’hellénisation et de la romanisation en Méditerranée orientale et ses confins, notamment grâce au verrou alexandrin.

Depuis une vingtaine d’années, l’archéologie de l’Égypte gréco-romaine connaît un net redéploiement, qui permet une réflexion élargie à l’échelle de la Méditerranée.

Le colloque organisé par la Société française d’archéologie classique en mars 2008 a souhaité rendre hommage à ce développement récent et fécond. Centrant le propos sur les « formes » spécifiques de la présence grecque et romaine dans la vallée du Nil, il a voulu diffuser ces nouvelles perspectives auprès des spécialistes du monde gréco-romain.

La trame de cette rencontre s’organise en trois sections : de nouveaux modes d’appropriation des territoires, en particulier ceux des fronts de mer et des marges ; le cadre spatial, des espaces de la vie à ceux de la mort ; les objets, au sens large, de la statuaire au mobilier. On suivra tout particulièrement la manière dont les « modèles » des mondes grec et romain ont été adoptés et adaptés, livrant souvent des formules spécifiques au terrain égyptien.