École française de Rome, 2013

Nicolas Tran, 2013

• École française de Rome
Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome 360
416 pages
ISBN: 978-2-7283-0956-6

 

 

Présentation

Dans les sociétés urbaines de l’Occident romain, les groupes inférieurs aux élites ne formaient pas une masse indistincte, silencieuse, uniformément dominée et méprisée. Au contraire, les milieux plébéiens étaient finement hiérarchisés : les gérants d’affaires artisanales et commerciales appartenaient à leurs strates supérieures. Ce livre vise à éclairer le rapport au travail de ces professionnels, par une approche à la fois sociologique et microéconomique, croisant tous les types de sources disponibles. Les premiers développements portent sur les entreprises : sur la manière dont les Romains définissaient ces entités et leur direction, puis sur les relations tissées entre les exploitants et leur personnel. Un deuxième volet est consacré à l’acquisition des savoirs professionnels et à la manière dont les gens de métier se représentaient les différentes facettes de leur travail. Enfin, les modalités des transactions commerciales et l’agencement matériel des unités de production sont envisagés, dans le même souci de rendre compte de la diversité de conditions des artisans et des commerçants romains.