Presses universitaires de France, 2021

Nicolas Tran, 2021

• Presses universitaires de France
176 pages
ISBN : 978-2-13-080077-4

 

 

Présentation

Peut-on présenter la vie de Caligula en tenant la légende noire à distance ? L’image du troisième empereur romain, qui régna après Auguste et Tibère, est déterminée par le sombre portrait de tyran psychopathe et fantasque qu’en fit Suétone, au siècle suivant. Mais à se faire uniquement l’écho des écrivains antiques, le risque est de répéter une construction intellectuelle en partie indépendante des faits. Nicolas Tran mène une enquête politique vivante et documentée sur ce personnage fascinant de l’histoire romaine. Le jeune Caligula fut modelé par son appartenance à la Maison d’Auguste, une famille érigée en structure de gouvernement et traversée par de violentes intrigues. S’il s’acquitta de son rôle d’empereur avec application, il imposa aussi un style qui foulait aux pieds les intérêts de l’aristocratie. Or le prince n’était légitime que s’il exerçait le pouvoir avec mesure et en respectant les traditions. Les officiers qui l’assassinèrent se représentaient comme le bras armé des citoyens.