Mission dans le cadre d'un programme collectif, dirigée par Loïc Mazou, avec la participation de Philippe Mainterot, avec l’appui de l’université de Nanterre/ArScAn UMR 7041.

Présentation

Le projet sur Bouto et son territoire, conduit initialement par P. Ballet, a été repris par L. Mazou. Ce nouveau programme a pour orientation Vivre, produire et mourir à Bouto à l’époque romaine impériale : les habitats, les ateliers et la nécropole.

Selon une approche synchronique, le programme archéologique sera centré sur l’occupation de Bouto à l’époque impériale (habitat, nécropole, activités de production) et ses relations interrégionales et méditerranéennes, l’approche diachronique sur le paléoenvironnement étant menée en collaboration avec le DAIK (géomorphologie, sédimentologie, géophysique).

La pertinence du programme s’impose suivant trois réalités.

– L’insertion de l’Égypte dans les réseaux d’approvisionnement et de commercialisation de l’Empire, et il importe d’en explorer les conséquences dans le tissu urbain et rural du nord du pays, ce qui, archéologiquement parlant, n’a jamais été démontré.

– L’existence d’un certain nombre de sources textuelles et cartographiques.

– Deux points d’ancrage archéologique majeurs pour la période impériale, au temps où l’Égypte participe en premier plan à la stabilité de l’Empire romain, le thesauros (fouilles 2016-2019) ; les ateliers de sigillée locale, pierres d’angle des problématiques du nouveau programme.

Il s’agira donc, dans ce nouveau programme, de confronter in fine les réalités archéologiques de Bouto, qui permettent d’évaluer la trame urbaine et la nature des implantations et des modes de vie sur le site, la problématique de la romanisation – quelles en sont les formes ? – en ce moment clé où les équilibres politiques consacrent désormais la prééminence du pouvoir romain.

Centré sur l’époque impériale, le programme archéologique a pour objectif d’explorer l’occupation de Bouto à l’époque impériale, suivant trois composantes majeures de la vie urbaine (habitat, activités de production, nécropole), appréhendées à la lumière de ses relations interrégionales et méditerranéennes, une approche diachronique sur le paléoenvironnement, envisagée sur le temps long, étant menée en collaboration avec le DAIK (géomorphologie, sédimentologie, géophysique).

Le projet consiste en l’étude des habitas et modes de vie à l’époque romaine impériale du Kom A. L’ensemble de la zone à explorer au sommet du kôm A, couvrant une surface assez importante (près de 2000 m2), dotée de plusieurs niveaux d’époque romaine, et qui regroupe des installations associées à des habitats, permettra de disposer d’une vision globale des grandes caractéristiques de ces espaces résidentiels et des axes de circulations qui s’y rapportent à l’échelle d’un quartier à l’époque romaine impériale, par sondages extensifs et stratigraphiques.

Les travaux qui seront engagés autoriseront une vision globale des vestiges à l’échelle d’un quartier entier au sommet du kôm A et donc une collecte de données primordiales dans la connaissance des modes de vie à l’époque romaine impériale dans le Delta.

Principales productions scientifiques

L. Mazou, P. Ballet, communication : « Un thesauros/grenier à Bouto. Architecture et organisation d’un bâtiment de stockage dans le delta nord occidental à l’époque impériale », Architecture et techniques de construction des bâtiments et aménagements de stockage en Égypte et au Soudan anciens, 28-29 septembre 2020.

• P. Ballet et L. Mazou, communication : « Recent Works in Tell El-Faraʽin, Late Buto (2017-2018) », 6th Delta Survey Workshop, Mansoura, 11-12 avril 2019.

P. Ballet et L. Mazou, communication : « Bouto, un centre majeur des arts du feu aux époques ptolémaïque et impériale en Égypte », Colloque international Expérimentation ab initio et analogie : Apport de l’archéologie expérimentale à la fouille et aux études de mobilier, Paris-Saclay, 2019.

Fl. Téreygeol, L. Mazou, communication : « Les creusets de Bouto, époque romaine : fondre le cuivre et ses alliages dans des creusets crus », Colloque international Expérimentation ab initio et analogie : Apport de l’archéologie expérimentale à la fouille et aux études de mobilier, Paris-Saclay, 2019.