Journée d'études organisée par Vincent Michel (HeRMA / Université de Poitiers), dans le cadre du master 2 professionnel Patrimoines, Multimédia & Tourismes des Universités de Poitiers et La Rochelle.

• 23 mars 2011

• Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts, salle des Actes

 

 

Présentation

Les progrès récents de la recherche archéologique et de l’outil informatique permettent d’aborder des pans entiers de manière synthétique.
Les nouvelles technologies sont mises au service du patrimoine. Les vestiges matériels du passé se révèlent souvent sous une forme lacunaire et peu intelligible ; aussi le recours au numérique offre de nouvelles possibilités en matière d’interactivité. La construction d’images virtuelles est une étape de validation d’hypothèses scientifiques, les images produites pouvant devenir ultérieurement un vecteur culturel en direction du public. La pratique de la reconstitution est aujourd’hui mondialement utilisée.
Partie intégrante des parcs archéologiques, elle permet aux visiteurs de visualiser concrètement le cadre de vie des sociétés passées. Ces nouvelles technologies permettent non seulement de faire vivre le patrimoine archéologique, mais aussi de le lui présenter autrement.

 

Programme

• 9h15 – Vincent Michel, directeur du Master II Patrimoines, Multimédia, Tourismes
Introduction

• 9h30 – Luc Bourgeois, CESCM, Université de Poitiers
Les problèmes les plus courants de la reconstitution et de l’image virtuelle en archéologie, à travers une série d’exemples

• 10h45 – Jean-Claude Golvin, architecte DPLG, directeur de recherches au CNRS, Bordeaux III
De la restitution papier à la restitution numérique

• 11h45 – Dorian Boyer, Ausonius, Bordeaux III
Le Centre de Ressources Numériques Archéovision : Répondre aux enjeux de la restitution numérique 3D en archéologie

• 14h – René Elter, Archéologue, Nancy
Les fouilles de sauvegarde et la valorisation du Patrimoine archéologique

• 15h – Guy Lecuyot, Ingénieur de Recherches, UMR 8546 ENS-CNRS, Paris
Présentation de la 3D Aï Khanoum (Afghanistan) : du projet au document final

• 16h15 – Oscar Fuentès, Directeur général du Centre d’interprétation d’Angles-sur-l’Anglin
Les nouvelles technologies au service des centres d’interprétation : l’exemple du Roc-aux-Sorciers à Angles-sur-l’Anglin

• 17h15 – Elaine Lacroix, Conservatrice en chef du Musée des Tumulus de Bougon
Reconstitutions et des aménagements spécifiques qui peuvent être l’objet de débats : questions soulevées par ce type de choix, les limites des reconstitutions, les problèmes scientifiques…