Exposition réalisée par l'Institut du monde arabe et ICONEM, en partenariat avec l’UNESCO. Partenariats scientifiques du projet : Université de Lausanne, L’Œuvre d'Orient et la Mission archéologique française de Libye.

• Dates et lieux de l’exposition itinérante :
– Paris, Institut du monde arabe, du 10 octobre 2018 au 17 février 2019
– Riyadh (Arabie Saoudite), musée national, mai 2019
– Bonn, Kunsthalle, du 30 août au 3 novembre 2019
– Washington, Smithsonian Institution, National Museum of Asian Art, Arthur M. Sackler Gallery, du 25 janvier au 25 octobre 2020

 

 

Présentation

Palmyre, Alep, Mossoul, Leptis Magna : des noms qui résonnent comme les symboles millénaires du fabuleux patrimoine du monde arabe. Mais aussi comme autant de sites martyrs, défigurés par la folie ou la rapacité des hommes, ou menacés par leur négligence et par l’injure du temps. Les voici ressuscités le temps d’une exposition, au fil d’un voyage virtuel et d’une spectaculaire mise en scène immersive…

Cette plongée dans de hauts lieux du patrimoine mondial de l’humanité est aussi une sensibilisation aux enjeux de la préservation de richesses fragiles, où qu’elles soient situées. Et, par-delà le monde arabe, c’est sur l’évocation des menaces planant sur le patrimoine mondial que se clôt l’exposition.