Conférence organisée par l'Association Française des Amis de l’Orient. Conférence par Vincent Michel, professeur d'archéologie de l'Antiquité classique d'Orient (HeRMA / Université de Poitiers).

• Mardi 9 février 2021 – 14h/15h30

• En visioconférence

 

 

Présentation

La conférence porte sur le sort du patrimoine archéologique et culturel dans les pays en conflit, objet de toutes les convoitises, les contrebandes et les trafics mais aussi victime de vandalisme et de destruction. C’est malheureusement un sujet d’actualité ! On ne peut plus ignorer à quel point ce bien inestimable est fragile, menacé de disparition par la rivalité entre les États ou entre des groupes armés, qui en font un enjeu de domination, de provocation médiatique et un moyen de financement.

De l’Afghanistan à la Libye, les conflits, ravageant des régions entières, ont de graves conséquences sur ce patrimoine plurimillénaire, bien commun de l’humanité. La conférence se propose de traiter de ces destructions, des trafics, des ventes illicites et des réseaux, ainsi que d’autres formes de vandalismes et d’iconoclasme qui meurtrissent et font disparaître progressivement des pans entiers de l’histoire et nourrissent tant la petite délinquance que les groupes armés.

 

À propos du conférencier 

M. Vincent Michel est professeur d’archéologie de l’Antiquité classique d’Orient (Université de Poitiers / HeRMA), directeur de missions archéologiques ; orientaliste et spécialiste du trafic illicite des biens archéologiques.

En tant qu’archéologue, il est aussi Directeur de la mission archéologique française de Libye, Directeur de la mission archéologique française de Mambré (Hébron, Cisjordanie), Label de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.