Atelier de recherche franco-suisse organisé par le laboratoire ANHIMA, en collaboration avec l’Université de Genève et le FNS, avec le soutien financier de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, du labex HASTEC, des laboratoire LAMOP, HeRMA, et du réseau Proyecto de Investigación financiado por el Ministerio de economía y competitividad., sous la coordination de Ghislaine Stouder (HeRMA / Université de Poitiers) et Sylvie Pittia (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

• 21-22 juin 2013
Paris, INHA

• 31 octobre – 1er novembre 2013
Vandoeuvres (Suisse), Fondation Hardt, Orangerie

 

 

Présentation

L’atelier rassemble chercheurs confirmés, jeunes docteurs et doctorants. Les deux sessions (21 et 22 juin à Paris, ainsi que les 31 octobre et 1er novembre 2013 à Genève), ont pour but de combler un vide de l’historiographie moderne, portée surtout vers les relations internationales ou l’histoire institutionnelle au sens étroit. Le champ d’étude est vaste et les journées proposent, dans un premier temps, d’établir les fondements méthodologiques d’une enquête sur la diplomatie romaine et ses pratiques, notamment en tissant des comparaisons avec l’historiographie d’autres périodes (de la Grèce classique au Moyen Âge occidental).
L’organisation de ces journées s’articule en quatre axes : l’acte diplomatique ; la diplomatie officieuse ; l’agent diplomatique ; le protocole diplomatique.
Les premières journées, à Paris, reviendront ainsi sur la définition du champ diplomatique sous la République romaine, par le biais de communications sur l’acte diplomatique, la négociation, les frontières de la diplomatie et le rôle des otages.

 

Programme

Vendredi 21 juin 2013

INHA – salle Fabri de Peiresc

• 14h – Sylvie Pittia et Ghislaine Stouder
Introduction

L’objet diplomatique, bilans et perspectives historiographiques

• 14h30 – Anthony-Marc Sanz (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
L’acte diplomatique dans l’historiographie récente et sa pertinence (monde romain républicain)

Discutant : Dominique Lenfant (Strasbourg)

• 16h – Pause café

• 16hGhislaine Stouder (Poitiers)
Négocier au nom de l’État romain sous la République

Discutant : Pierre Sánchez (Genève)

• 18h – Présentation de quelques programmes scientifiques consacrés à la diplomatie

 

Samedi 22 juin 2013

INHA – salle Walter Benjamin

La diplomatie « officieuse », les frontières de l’objet diplomatique

• 9h – Filippo Battistoni (Kommission f. Alte Geschichte und Epigraphik, Munich)
Connaître et délimiter la diplomatie officieuse. Réflexions méthodologiques sur les sources mobilisables dans la Rome républicaine

Discutant : Jean-Michel David (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

• 10h30 – Pause café

• 11h00 – Dennis Álvarez Pérez-Sostoa (Pays Basque)
Les otages envoyés aux Romains étaient-ils aussi des agents diplomatiques ?

Discutant : Thomas Lienhard (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

• 12h30 – Conclusions et présentation par Pierre Sánchez du volet suivant

 

Jeudi 31 octobre et vendredi 1er novembre 2013

Vandoeuvres, Fondation Hardt, Orangerie