Études menées par David Guitton, Séverine Lemaître, Loïc Mazou et Lola Trin-Lacombe.

Présentation

La caractérisation des faciès des mobiliers céramiques en contexte d’habitat urbain ou ruraux a été poursuivie ces dernières années dans le centre-ouest de la France et en Italie (Sicile).

Les recherches entreprises par L. Trin-Lacombe sur les céramiques antiques de l’ouest de la France sont réalisées dans le cadre du PCR La céramique entre Loire et littoral du Ier s. av. J.-C. au VIe s. apr. J.-C. (Pays-de-la-Loire). Elles ont pour objectif de mettre en place des typo-chronologies céramiques dans la zone d’étude afin de définir au mieux les différents faciès céramiques. L’analyse de corpus issus de contextes de production et de consommation permet d’aborder les notions de caractérisation (par le biais d’analyses pétrographiques et physicochimiques) et de diffusion des céramiques. Des questionnements liés à la fonction, à l’utilisation ou au réemploi de récipients doivent également être abordés, notamment par le biais d’analyses chimiques de contenus organiques.

D. Guitton, spécialisé dans l’étude des mobiliers céramiques du Centre-Ouest s’est particulièrement intéressé ces dernières à la définition des faciès céramiques datés des IVe au VIe siècle. Cette période charnière entre Antiquité et Haut Moyen Âge fait l’objet d’un développement particulier des recherches dont les actes du colloque de Newcastle tenu en 2014 témoignent bien. Cette dynamique a conduit à la mise en place de travaux de recherche en master à l’université de Poitiers sur les mobiliers céramiques de la villa de Saint-Saturnin-du-Bois en Charente-Maritime (co-direction S. Lemaître, D. Guitton et B. Véquaud). Il collabore activement au PCR dirigé par J.-Ph. Baigl sur Saintes antique en y étudiant les mobiliers céramiques. Enfin, longtemps associé à la direction du chantier archéologique Rezé – Ratiatum (Loire Atlantique), il a contribué au manuscrit de la publication des fouilles du port en cours de mise en forme et qui sera publié sous la forme d’un supplément à la revue Gallia.

S. Lemaître a été associée au projet de fouille de la ville d’Halaesa en Sicile afin de mettre en place le protocole de gestion des mobiliers archéologiques à l’issue de la fouille et de former des étudiants aux études céramologiques. Deux missions réalisées sur place en 2017 et 2019 ont permis le lancer les études et de former Charlotte Latour à l’étude des mobiliers céramiques (Master 2 sur les céramiques du secteur de l’acropole d’Halaesa soutenu en 2019 à Poitiers).

Les recherches menées par L. Mazou en grande partie dans le cadre du programme 2010-2015 sur les mobiliers céramiques de l’espace libyque ont abouti à la soutenance de sa thèse de doctorat à Poitiers en 2016.

 

Principales productions scientifiques

• Guitton D., « À la recherche du temps perdu ! A new approach to domestic ceramics of Late Antiquity (4th-6th centuries AD) in the heart of Aquitania Secunda (south-west Gaul) », dans Duggan M, Turner S., Jackson M. (dir.), Ceramics and Atlantic Connections: Late Roman and Early Medieval Imported Pottery to the Atlantic Seabord, Inernational Symposium, Newcastel University, March 26Th-27Th 2014, Roman and Late Antique Mediterranean Pottery, 15, 2020, p. 55-93.

• Lemaître S., Mouny S., Latour Ch., « Étude du mobilier céramique et de l’instrumentum », dans M. Costanzi (dir.), HALAESA. De l’hellénisation à la christianisation : évolution d’une cité de la Sicile septentrionale. Mission archéologique française d’Halaesa. Rapport 2019, 2019, p. 87-193.

• Trin-Lacombe L., « La céramique gallo-romaine du site de Bercey à Voisines (Haute-Marne) ». Dans : Joly M., Tassinari S., La Vaisselle romaine, Bulletin archéologique du Comité des travaux historiques et scientifiques, n° 38, 2018, p.187-191.

• Lemaître S., communication : « Les mobiliers céramiques des fouilles d’Halaesa (campagnes 2016-2017). Protocole d’étude et remarques préliminaires », journée d’étude La Sicile antique et médiévale, Université d’Amiens, mars 2018.

• Le Boulaire Ch., Mortreau M., Thébaud S., Trin-Lacombe L., communication : « Le mobilier céramique de l’Antiquité tardive en Pays de la Loire (fin IIIe-VIe siècles) », colloque international ATEG, L’Antiquité tardive dans le Centre et le Centre-Ouest de la Gaule (IIIe-VIIIe siècles), 6-8 décembre 2018 (actes à paraître dans un supplément à la RACF en préparation).

• Mazou L., Recherches sur l’espace libyque et sa culture matérielle durant l’Antiquité, de l’époque romaine jusqu’aux premiers temps de la conquête arabe. Les productions céramiques : ateliers, faciès, modèles, thèse de doctorat sous la direction de P. Ballet et M. Bonifay, université de Poitiers, soutenue le 7 décembre 2016.

• Guitton D., Thébaud S., Landreau G., Véquaud B. (et coll.), « Permanence de la céramique non tournée en territoire picton du Haut-Empire à la fin du haut Moyen Âge : un phénomène d’ampleur lié à un terroir », dans M. Joly et J.-M. Séguier (ed.), Actes du colloque La céramique non tournée en Gaule romaine – Université Paris-Sorbonne, INRAP, INHA, Paris, 25-26 Novembre 2010, 55e Supplément à la Revue Archéologique du Centre de la France, 2015, p. 85-124.