Recherches menées par Delphine Ackermann (HeRMA / Université de Poitiers).
Décret des Érétriens en l’honneur du gymnasiarque Elpinikos, vers 100 av. J.-C. 120x40x7-9,5 cm. Musée d’Érétrie, ME 1131. Tiré de C. Martin Pruvot et al. (dir.), Cité sous terre. Des archéologues suisses explorent la cité grecque d’Érétrie, Gollion, 2010, p. 187 no 189.

La fin des fouilles du gymnase par l’ESAG donne l’occasion de publier un corpus des inscriptions érétriennes concernant cet établissement d’éducation de la jeunesse. Il s’agira de revoir les pierres déjà publiées et d’ajouter les inscriptions trouvées récemment dans les fouilles.