Étude menée par S. Élaigne (UMR 5138 Arar, Lyon) et Séverine Lemaître (HeRMA / Université de Poitiers), en partenariat avec l’IFPO et l'École Supérieure des Affaires de Beyrouth.

Présentation

À Beyrouth, en juin 2017, une nouvelle collaboration a été lancée avec S. Élaigne (UMR 5138 Arar, Lyon) sur les mobiliers d’époque hellénistique du site Bey 002, en partenariat avec l’IFPO.
Il s’agit d’étudier conjointement les différentes catégories de céramiques, fines, communes et amphores, de façon à définir des faciès d’approvisionnement basés sur des assemblages de mobiliers céramiques. Concernant plus spécifiquement les amphores, un des enjeux de ces études est d’essayer de dater plus précisément le début de la production d’amphores à Beyrouth, placée pour le moment par P. Reynolds dans le courant du Ier siècle av. J.-C.