Étude des amphores du port de Kition-Bamboula menée par Séverine Lemaître (HeRMA / Université de Poitiers).

Présentation

En 2017, S. Lemaître a été sollicitée par S. Marquié pour prendre en charge l’étude des amphores du port de Kition-Bamboula exploré de 1987 à 1998 sous la direction de M. Yon, dans le cadre de la mission archéologique française de Kition à Chypre (subvention par la fondation Shelby White et Leon Levy, Musée des études sémitiques de l’université d’Harvard).

Trois missions sur place ont permis d’examiner l’ensemble de la collection confirmant une grande diversité dans l’origine des conteneurs, entre productions égyptiennes et levantines, amphores de la côte sud anatolienne, conteneurs de l’Égée et de la mer Noire. L’assemblage comprend également des arrivages originaires du bassin occidental de la Méditerranée : péninsule Ibérique, Italie et provinces africaines. Du point de vue chronologique les conteneurs correspondent à des séries des IIe et IIIe siècles ap. J.-C. Des analyses pétrographiques sur lames minces et des analyses physico-chimiques ont été également réalisées sur plusieurs groupes typologiques levantins et sud-anatoliens.