Alexandre VINCENT

Maître de conférences d’histoire romaine à l’Université de Poitiers

 

Thématiques de recherche

  • Histoire sociale de la plèbe urbaine.
  • Histoire politique et culturelle de l’Occident romain, à partir de la pratique musicale.
  • Histoire du sens auditif : perceptions auditive, sons, paysage sonore.
  • Épigraphie latine.

Responsabilité scientifique

Co-responsable du programme de recherche paysages sonores et espaces urbains de la Méditerranée ancienne, commun à l’École française d’Athènes, l’École française de Rome et l’Institut français d’archéologie orientale (programme quinquennal 2012-2016).

 

Commissaire de l’exposition Musiques et sons de l’Antiquité, Louvre-Lens (13 septembre 2017-15 janvier 2018).

 

Formation

  • Doctorat d’histoire, Aix-Marseille Université, sous la direction de C. Virlouvet. Soutenu en juin 2011. Mention très honorable avec les félicitations du jury.

Les musiciens professionnels au service de la Cité (fin de la République – Haut-Empire).

  • DEA d’histoire, Université de Provence, sous la direction de C. Virlouvet. Soutenu en juin 2003.

Les musiciens professionnels de la ville de Rome à travers les inscriptions.

  • Agrégation d’histoire, juin 2002.
  • Élève de l’École Normale Supérieure de Lettres et Sciences Humaines (Fontenay puis Lyon, 1999-2005)

 

Parcours professionnel

  • Depuis 2014 Maître de conférences en histoire romaine à l’Université de Poitiers.
  • 2011-2014 Membre de l’École française de Rome.
  • 2008-2011 ATER à temps complet à l’Université de Provence.
  • 2005-2008 Allocataire-Moniteur Normalien à l’Université de Provence.
  • 2003-2004 Lecteur de français à l’Université des langues et des cultures de Beijing (Chine).

Publications

Ouvrages

  • Jouer pour la Cité. Une histoire sociale et politique des musiciens professionnels de l’Occident romain, BEFAR 371, Rome, 2016.
  • en codirection avec S. Emerit et S. Perrot, Le paysage sonore de l’Antiquité. Méthodologie, historiographie, perspectives, Le Caire, 2015.

Articles et contributions à des ouvrages collectifs

  • « Music of the Power and Power of the Music : Towards an Auditory Exploration of Popular Culture in Roman Antiquity », dans L. Grig, Locating Popular Culture in the Ancient World, Cambridge, 2016, p. 149-164.
  • « Paysage sonore et sciences sociales : sonorités, sens, histoire », dans S. Emerit, S. Perrot, A. Vincent (dir.), Le paysage sonore de l’Antiquité. Méthodologie, historiographie, perspectives, Le Caire, 2015, p. 9-40.
  • « Les silences de Sénèque », Pallas, 98, 2015, 131-143.
  • « Transmission of orders (Republic) », dans Y. Le Bohec (dir.), Encyclopedia of the Roman Army, Malden-Oxford, 2015, p. 1020.
  • « Music (Republic) », dans Ibid, p. 669-670.
  • « Aux paradis artificiels de l’historien », Tracés, hors-série “Traduire et introduire”, 2014, p. 127-138.
  • « Les aenatores, une catégorie de musiciens au service de la cité », dans S. Emerit (dir.), Le statut du musicien dans la Méditerranée ancienne, Égypte, Mésopotamie, Grèce, Rome, Le Caire, 2013 (Bibliothèque d’études, 159), p. 239-257.
  • « Rome, scène ouverte. Les enjeux urbains des édifices de spectacles temporaires à Rome », Histoire urbaine, 38, 2013, p. 61-87.
  • « La musique du sacrifice : le cas des autels compitalices d’époque augustéenne », Bulletin de la Société suisse d’archéologie classique, 2013, p. 54-58.
  • « Les collèges de musiciens. Pratiques professionnelles et insertion civique », dans M. Dondin Payre et N. Tran, Collegia. Le phénomène associatif dans l’Occident romain, Bordeaux, 2012 (Scripta antiqua 41), p. 183-198.
  • « Auguste et les tibicines », Mélanges de l’École française de Rome – Antiquité, 120/2, 2008, p. 427-446.
  • « Tubicines, cornicines, bucinatores : les musiciens de l’armée romaine impériale », Dossiers d’archéologie, 320, février-mars 2007, p. 34-39.
  • « Tuning into the Past : Methodological Perspectives  in the Contextualised study of the Sounds in the Roman Antiquity », dans E. Betts (ed.), Senses of the Empire: Multisensory Approaches to Roman Culture, Londres, à paraître en décembre 2016.
  • « Le second colombaire Codini : une « ambiance musicale » ? », dans D. Manacorda (éd.), Vigna Codini e dintorni, Bari, à paraître.

Recensions

      • « K. Coleman, J. Nelis Clément (dir.), L’organisation des spectacles dans le monde romain, Vandoeuvres-Genève, 2012 », dans Antiquité classique, 83, 2014, p. 476-478.
      • « M. H. Delavaud-Roux (dir.), Musiques et danses dans l’Antiquité, Rennes, 2011 », dans Antiquité classique, 82, 2013, p. 468-470.
      • « F. Macintosh (ed.), The Ancient Dancer in the Modern World. Responses to Greek and Roman Dance, Oxford, 2012 », dans Antiquité classique, 82, 2013, p. 470-472.
      • « T. M. Kristensen, B. Poulsen, Ateliers and Artisans in Roman Art and Archaeology, Portsmouth, 2012 (JRA suppl. ser. 92) », dans Bryn Mawr Classical Review, http://bmcr.brynmawr.edu/2013/2013-10-71.html.
      • « M H. Garelli, Danser le mythe. La pantomime et sa réception dans la culture antique, Louvain Paris-Dudley, 2007 », dans Antiquité classique, 78, 2009, p. 428-430.

 

Liens

Page Academia

Programme Paysages sonores et espaces urbains de la Méditerranée ancienne.

Podcast de l’émission La fabrique de l’histoire (France Culture) consacrée à la notion de paysage sonore, le 21 mars 2013.

Podcast de l’émission La fabrique de l’histoire (France Culture) consacrée au programme paysage sonore, le 3 septembre 2015.

Podcast de l’émission Un air d’histoire (France Musique) consacrée aux musiciens de l’Antiquité romaine, le 8 janvier 2017.

 

Contact

alexandre.vincent@univ-poitiers.fr

Recherche

Menu principal

Haut de page