Emilie CAILLAUD

 

Position académique

Doctorante

Allocataire en archéologie antique, Université de Poitiers (2013-2016).

 

Thématiques de recherche

  • Métallurgie du fer
  • Études paléométallurgiques et archéométriques
  • Analyses élémentaires / études de provenance

 

Sujet de thèse

Le fer, réseaux d’échanges et circulation des matières premières métalliques en Aquitaine gauloise et romaine.
Direction : Nadine Dieudonné-Glad (Université de Poitiers)

Résumé du projet de thèse

Ce travail de recherche s’organise autour des multiples problématiques archéologiques sur le fer, et plus particulièrement sur l’économie et l’impact de ce métal dans le développement et l’organisation des sociétés en Gaule. L’objectif de ces travaux de recherches est d’identifier les réseaux d’échanges et de circulation des matières premières métalliques en Aquitaine gauloise et romaine, par des méthodes physico-chimiques, qui n’ont jamais encore été appliquées à l’Aquitaine antique.
En effet, afin d’évaluer les réseaux d’échanges et de circulation du fer en Aquitaine gauloise et romaine, il est nécessaire d’identifier la provenance des matières premières métalliques en usage. L’étude des résidus de forge, et plus spécifiquement des débris métalliques, permet de recueillir des informations sur l’origine du métal. Les inclusions de scories, présentes dans ces chutes métalliques, sont des marqueurs historiques des matières premières utilisées lors de l’élaboration des objets. À l’aide de techniques d’analyses fines, il est possible d’identifier les compositions précises de ces inclusions.
Ces compositions seront comparées à celles de scories provenant de sites de réduction, dont le corpus est maintenant abondant. Nous pourrons ainsi cerner les différents approvisionnements en fer des ateliers de forge étudiés.

 

Formation

  • 2013 Master 2 d’archéologie antique (Université de Poitiers).

« Etude de vestiges sidérurgiques provenant de l’établissement rural Les Noëls, Pliboux (79) : âge du Fer – début de l’époque romaine ».
Directrice : N. Dieudonné-Glad.

  • 2012 Master 1 (Université de Poitiers).

« Étude d’objets en fer et de débris métalliques provenant des fouilles 1994-1998 de la Petite Ouche (agglomération secondaire de Rauranum, 79) ».
Directrice : N. Dieudonné-Glad.

  • 2008-2011 Licence d’Histoire de l’Art et Archéologie option archéologie
  • 2006-2008 DEUG de Chimie option matériaux, IUT de Poitiers

 

Enseignement

Chargée de travaux dirigés à l’Université de Poitiers. Enseignements en L2 (2014-2015) :

  • Histoire de l’art et archéologie du monde grec
  • Archéologie de la Gaule romaine : les campagnes
  • Théories et méthodes de l’archéologie
  • Utilisation de Photoshop pour le traitement d’images numériques
  • Utilisation d’Adobe Illustrator pour le dessin vectoriel

 

Publications

  • Caillaud E. avec le collaboration de Pailloux F., Le fer, réseaux d’échanges et circulation des matières premières métalliques en Aquitaine gauloise et romaine : le cas des Bituriges Cubi, Rapport de prospection thématique, SRA Centre, Décembre 2015.
  • Caillaud E., Le fer réseaux d’échanges et circulation des matières premières métalliques en Aquitaine gauloise et romaine : annonce et présentation de thèse, Instrumentum n° 41, pp 55-56, juin 2015.

Communications/posters avec actes

  • Sarreste F. et Caillaud E. , Les activités sidérurgiques dans les habitats ruraux enclos de La Tène finale : compléments au modèle proposé. Actes du colloque de l’AFEAF de Nancy 14-17 mai 2015 (à paraître).
  • Caillaud E., Fabrication et commercialisation du fer en Aquitaine gauloise et romaine : apport de l’étude des déchets de production, Rencontre doctorales archéologiques de l’Ecole Européenne de Protohistoire, 28-30 avril 2015 (à paraître).

Recherche

Menu principal

Haut de page