Caroline LAFOREST

Post-doctorante

 

Thématiques de recherche

  • Exploitation des archives archéologiques
  • Systèmes d’information, en particulier géographiques
  • Pratiques funéraires dans l’Asie Mineure romaine
  • Pratiques funéraires des périodes byzantines
  • Organisation et gestion des sépultures multiples

 

 

Parcours professionnel

  • 2017 : Chargée d’étude qualifiée (Archéodunum SAS)
  • 2015/2016 : Research Fellow (Research Center of Anatolian Civilizations, Université Koç, Istanbul)
  • 2010/2015 : Doctorante (Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine)
  • 2009/2010 : Assistante qualifiée de conservation (Service Archéologique Départemental d’Indre-et-Loire)
  • 2008/2009 : Assistante d’étude (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives)

 

 

Collaboration à des programmes de recherche

  • Projet Des Archives du XIXe siècle à l’Archéologie du XXIe siècle. Le fonds Camille de la Croix (dir. N. Dieudonné-Glad, université de Poitiers-région Nouvelle Aquitaine, 2017-  )
  • Projet Thanatos-dead bodies, lives datas (dir. J.R. Brandt, université d’Oslo, 2010- )
  • Projet L’Eglise, les morts, les vivants. De l’Antiquité tardive au Moyen Age. Archéo-anthropologie funéraire et histoire (dir. D. Castex et I. Cartron, MSHA, 2010-2013)

 

Responsabilités dans des programmes de fouille programmées

Depuis 2010, au sein de la mission archéologique italienne de Hiérapolis (Turquie) :

  • Responsable de la fouille d’une sépulture collective (NMI : 293 ; période augustéenne-VIIe s.)
  • Chargée de la fouille et de l’étude de sépultures et de dépôts secondaires byzantins (XIe-XIIe s.)

 

Formation

  • 2015 : Doctorat d’archéologie et d’anthropologie, à l’Université de Bordeaux, en co-tutelle avec l’Université catholique de Milan

Sujet de thèse : La sépulture collective 163d de la nécropole nord de Hiérapolis (Phrygie, Turquie, période augustéenne –VIIe siècle de notre ère) : fouille et enregistrement des dépôts, gestes et pratiques funéraires, recrutement.

Direction : D. Castex, F. Blaizot et F. D’Andria.

 

  • 2008 : Master d’anthropologie biologique à l’Université de Bordeaux

Mémoire de Master 2 : Apport des variations non métriques dentaires : caractérisation et confrontation des populations archéologiques du site «La Chapelle» à Jau-Dignac-et-Loirac (33).

Direction: D. Castex et P. Murail.

 

  • 2006 : Licence d’archéologie et histoire de l’art à l’Université de Bourgogne.

 

Publications

Voir la page Academia.

 

 

Recherche

Menu principal

Haut de page