Journée d’études de l’association JANUA

Depuis 2006, l’association Janua organise chaque année, à l’Université de Poitiers, une journée d’étude transdisciplinaire portant sur l’Antiquité et le Moyen Âge. L’objectif de ces rencontres est de créer un espace de discussion scientifique pour des jeunes chercheurs, leur permettant de se former à la prise de parole en public. Les étudiants de master, de doctorat ainsi que les docteurs ayant soutenu depuis trois ans au plus peuvent y participer.

L’année 2016 est donc toute particulière car elle sonne le 10ème anniversaire de l’association Janua. La journée jeunes chercheurs sera donc l’occasion de fêter cet événement.

 

JANUA_Programme_Definitif_JPEG1

 

Le pouvoir. On le définira tantôt par  « capacité, autorité, puissance, moyen d’action que détient une personne sur quelqu’un ou sur quelque chose », par la « situation de ceux qui gouvernent »,« puissance qui gouverne un groupe d’individus » ou encore par l’« autorité à laquelle est soumis un groupe social ». Multiples sont donc ses définitions. De plus, le pouvoir est résolument subjectif : il peut être décliné sous différentes formes et être exercé par différents acteurs. Mais il est aussi universel. Entendu au sens large, il est une autorité qui s’applique à toute échelle – laïque, mais également religieuse.

Pourquoi se focaliser sur les instruments de pouvoirs ? Ils sont les témoins d’un pouvoir passé. C’est à travers eux que nous pouvons, en tant que chercheurs, tenter de comprendre les autorités du passé. De plus, ces outils touchent toutes les disciplines et toutes les périodes de l’histoire. Ils sont fédérateurs et  peuvent revêtir de multiples formes : du plus monumental (châteaux forts, cathédrales, murailles), au plus minimaliste (pièces de monnaies, anneaux, sceaux) ; du plus singulier (peintures, sculptures, vitraux) au plus ordinaire (épées, crosses, pierres tombales).

L’édition 2016 de la Journée Jeunes Chercheurs vous est proposée par Janua, association des étudiants de master et doctorants des laboratoires CESCM et HeRMA de l’Université de Poitiers. En fonction de leur discipline et de leurs thématiques de recherche, les intervenants – tout comme les auditeurs – seront invités à exposer leurs conceptions et usages des instruments de pouvoir. Ils auront, en outre, l’opportunité d’échanger avec des chercheurs issus d’autres spécialités, afin que chacun puisse enrichir ses réflexions méthodologiques et développer ses connaissances. Le but de cette journée sera l’échange, la réflexion collective, interdisciplinaire et transchronologique.

 

PROGRAMME

9h-9h15 -Accueil des participants

9h15-9h30 – Introduction de la journée par les représentants des laboratoires (Martin Aurell, CESCM et Alexandre Vincent, HeRMA)

SEANCE 1

Souverains et instruments de pouvoir, Sous la présidence d’Amélie RIGOLLET (Université de Poitiers, CESCM).

9h30 – « Excalibur, entre pouvoir guerrier et dignité royale : un déplacement symbolique de Geoffroy de Monmouth à Robert de Boron » – Justine BRETON (Université de Picardie Jules Verne)

10h15 – « L’arc, la flèche et le carquois, instruments du pouvoir royal dans l’Antiquité »  – Benoît LEFEBVRE (Université Paul-Valéry Montpellier III)

11h – Pause

11h15 –  « Le pouvoir improvisé : pourpre impériale et diadème des usurpateurs dans l’Antiquité tardive » – Maxime EMION (Université de Rouen)

12h – « La titulature des sultans seldjoukides (XIe – XIIe siècles) » –Jean-David RICHAUD (Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne)

12h45 – Pause déjeuner

SEANCE 2

Des arts aux registres en passant par le paysage urbain : les instruments de pouvoir et leurs multiples facettes, Sous la présidence de Sébastien Biay (INHA).

14h15 – « Les trépieds d’Apollon au sanctuaire du Ptoion : Instruments religieux du pouvoir politique du Koinon béotien à l’époque hellénistique ? » – Anne-Charlotte PANISSIE (Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense)

15h –  « Communautés religieuses et pouvoirs laïques à Rouen (Xe – XVe siècle) : une histoire de l’appropriation des territoires » – Lise LEVIEUX (Université de Rouen)

15h45 – Pause

16h – « La domus et son décor de peintures murales : une pratique spatiale et picturale de la rhétorique au service du pouvoir des élites pompéiennes » – Clémence ARNAULT (Université François Rabelais de Tours)

16h45 – « Les livres d’archives, instruments du pouvoir ? L’exemple de l’échevinage de Reims au XVe siècle » – Emmanuel MELIN(Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense)

17h30 – Discours de clôture et présentation du 4e numéro des Annales de Janua

Recherche

Menu principal

Haut de page