Les stèles funéraires d’Érétrie (Eubée) : étude de la population d’une cité grecque dans l’Antiquité

En collaboration avec le prof. D. Knoepfler (Collège de France), D. Ackermann prépare l’édition d’un corpus épigraphique des épitaphes d’Érétrie (VIe siècle av. J.-C.-IIIe siècle ap. J.-C.) et un classement chrono-typologique des stèles. Dans un second temps, une étude historique de ce matériel sera menée, essentiellement pour l’époque hellénistique, période à laquelle appartiennent la majorité des stèles funéraires érétriennes et des autres sources épigraphiques pour cette cité. Seront ainsi traitées la démographie, l’onomastique et la prosopographie des Érétriens et des étrangers inhumés à Érétrie, et les mouvements de population au départ et à destination d’Érétrie. En outre, d’après le lieu de trouvaille des stèles, la mention du démotique et les recoupements prosopographiques, il sera peut-être possible de localiser certains dèmes érétriens.

Recherche

Menu principal

Haut de page