Étude de l’île de Ziré et du port antique de Sidon-Saïda (Liban)

Dans le cadre d’une thèse de doctorat sous la direction de P. Ballet, É. Gottwalles conduit des recherches sur l’île de Ziré à Sidon (Saïda), au Sud-Liban. Située au large de la ville, l’île de Ziré, qui a servi de port secondaire extérieur et de carrière dès l’Antiquité, abrite des vestiges terrestres et sous-marins de première importance.

 

Vue de l'île de Ziré à Sidon - Liban

 

Le travail entrepris vise à réaliser la carte archéologique sous-marine numérique de ce site insulaire. Phase initiale du projet, la prospection sous-marine systématique du site, engagée fin 2012, a été poursuivie en 2013 avec le soutien financier de l’Honor Frost Foundation (HFF) – Londres. Cette étude de terrain préliminaire est orientée selon deux axes : d’une part, la recherche et le réexamen des vestiges sous-marins étudiés par H. Frost en 1966-1967 sur la côte est et au sud de l’île de Ziré, à savoir des structures portuaires (jetées) et plusieurs ensembles d’éléments architecturaux antiques ; d’autre part, la recherche et l’étude préliminaire de vestiges archéologiques et d’indices géoarchéologiques sous-marins inédits autour de l’île.

L’exploration, toujours en cours, qui n’a couvert qu’une partie du site, dont la superficie est considérable (plusieurs dizaines d’hectares), a cependant permis de fournir des premières informations importantes sur les vestiges sous-marins apparents de l’île (nature, localisation et étendue exactes, état de conservation), et d’apporter également des premiers éléments d’interprétation et de datation.

La prospection-inventaire, qu’il est prévu de continuer et de finaliser en 2015, doit permettre de couvrir la totalité de la zone à étudier, de produire une documentation complète des vestiges et de préparer les opérations suivantes de cartographie sous-marine et terrestre (relevés topographique et photogrammétrique), associées au développement d’un SIG spécifique au site de Ziré.

Cette recherche contribuera à une meilleure compréhension du site insulaire de Ziré. Les résultats obtenus devront permettre d’éclairer l’organisation et l’évolution du site, de déterminer les divers rôles (économique, stratégique, etc.) joués par l’île dans le système portuaire de Sidon à travers les époques, de préciser, plus généralement, la position qu’elle a occupée dans l’histoire de la cité phénicienne, et de définir, dans un contexte plus large, sa place dans l’histoire, notamment maritime, du Liban et du Levant.

Recherche

Menu principal

Haut de page