Architecture et décor dans l’habitat romain du territoire picton

Thèse de doctorat de Julie Caron

Ma recherche doctorale, effectuée sous la direction de Séverine Lemaitre et Mathilde Carrive, porte sur l’habitat et son décor au sein du territoire picton, région du Centre-Ouest de la Gaule centrée sur les départements de la Vienne, des Deux-Sèvres et de la Vendée.

Il s’agit tout d’abord d’étudier les différents types d’habitat (villa, domus, fermes, autre) et leur implantation sur l’ensemble de la région en réalisant un corpus. Les plans seront examinés et comparés, afin de déterminer des caractéristiques propres à ce type de construction. Des études de mortier et des pierres sont envisagées pour comprendre et caractériser les modes de construction pictons.

Dans un second temps, l’analyse portera sur la place du décor architectural au sein de l’habitat (mosaïques, fresques peintes, stucs décorés), dans le but de déterminer les goûts et les pratiques des habitants. Les décors seront considérés à plusieurs échelles, soit la pièce-même, la maison, la ville, et plus largement la cité. Chaque type de décor fera l’objet d’études stylistiques et archéométriques, afin de préciser les décors, les composants et les matériaux employés.

L’objectif final est de connaître de manière globale les différentes manières d’habiter du peuple picton, à travers son habitat et ses programmes techniques et décoratifs. Un autre aspect de mon projet est l’étude des pratiques économiques des Pictons, tant sur le plan de la circulation (artistes et artisans, modèles) que sur l’approvisionnement en matériaux (Axe 3).

Recherche

Menu principal

Haut de page