Colloque : La lutte contre le trafic illicite de biens culturels. Un défi pour le monde méditerranéen

Ce colloque international organisé par Vincent Michel s’inscrit dans la continuité du projet engagé par le laboratoire HeRMA depuis 2011 et l’Université de Poitiers (MSHS, Axe 4 – Les patrimoines en danger) pour renforcer la prise de conscience collective, les liens et les interactions entre les différents acteurs (magistrats, juristes, enquêteurs, archéologues, conservateurs, universitaires…) investis dans la lutte contre le trafic illicite des biens culturels, aux conséquences dévastatrices sur le plan culturel, humain et scientifique.

Cette troisième rencontre scientifique a pour objectif de croiser les actions menées par la France et par plusieurs pays de la Méditerranée, témoignant ainsi d’une nécessaire interdisciplinarité pour une meilleure lutte contre ce fléau, de l’identification des objets illicite à la judiciarisation des affaires.

 

 

 

Jeudi 21 mars 2019

Faculté des Sciences humaines et arts – Hôtel Berthelot – 24 rue de la chaîne

14h – Accueil par Vincent Michel, professeur d’archéologie de l’Antiquité, Université de Poitiers, directeur d’HeRMA

 

Table ronde I – La France face au trafic illicite des biens culturels : aspect juridique

Présidente de séance : Nathalie Fourment, conservatrice régionale de l’archéologie, DRAC Nouvelle-Aquitaine

14h-16h30

Leçon inaugurale (Justice)

Dominique Moyal, procureur général, Cour d’appel de Poitiers
Le traitement judiciaire français des atteintes au patrimoine culturel archéologique et historique

Philippe Lagrange, professeur de droit, ancien doyen de la faculté de droit de Poitiers
Le cadre juridique international pour lutter contre le trafic illicite de biens culturels

Vincent Négri, chercheur à l’Institut des sciences sociales du politique
Articuler les droits face au trafic illicite, entre harmonisation des législations et règles de droit uniforme  ».

Claire Chastanier, adjointe au sous-directeur des collections, direction générale des patrimoines, Ministère de la Culture
Contrôle de la circulation et lutte contre le trafic des biens culturels : le cadre juridique français et ses évolutions récentes

 

Table ronde II – L’Europe face au trafic illicite des biens culturels

Président de séance : Pierre Campos, juge d’instruction, Tribunal de grande instance de Paris

16h30-18h

France

Yann Brun, conseiller sûreté à la Mission de la sécurité, de la sûreté et de l’accessibilité, Ministère de la culture
Le pillage archéologique terrestre et maritime en France

Italie

Gianluca Ferrari, major, Commandement des Carabiniers pour la protection du patrimoine culturel, Italie
Les carabiniers au service de la protection du patrimoine culturel et de la lutte contre le trafic des biens culturels

Égypte

Solène Klein, conservateur, Circulating Artefacts, British Museum, Département d’Égypte et du Soudan
Circulating, Arterfacts : une plateforme contre le pillage et le trafic d’antiquités pharaoniques

• Conclusion

Recherche

Menu principal

Haut de page