Journée d’étude : Trafic illicite des biens culturels et nouvelles technologies

Journée d’études organisée par Vincent Michel, professeur d’archéologie de l’Antiquité classique d’Orient, laboratoire HeRMA – EA 3811 (Hellénisation et romanisation dans le monde antique) et axe 4 de la MSHS (Patrimoine en danger), université de Poitiers.

La 4e journée d’étude « Patrimoine en danger – lutte contre le trafic illicite des biens culturels » a pour thème l’utilisation des nouvelles technologies dans la lutte contre le trafic illicite des biens culturels. Il s’agit de réfléchir sur les moyens de surveiller, de documenter, d’étudier les biens culturels provenant du trafic illicite sur les marchés de l’art et de croiser les actions des principaux acteurs engagés dans cette lutte, dans le cadre d’un dialogue concerté interdisciplinaire, depuis l’identification des objets à la judiciarisation des affaires ». Aussi seront présents des archéologues, des membres d’institutions patrimoniales, des enquêteurs et des représentants des différents ministères engagés. Cet événement transversal et pluridisciplinaire s’organisera sous la forme de communications avec des discussions tant sur les outils utilisés qu’à ceux encore à penser et à concevoir, mais également sur les méthodes de lutte contre le trafic illicite d’objets volés et pillés, nourrissant une économie de prédation depuis la petite délinquance jusqu’aux réseaux criminels et terroristes.

Recherche

Menu principal

Haut de page