Troisième atelier franco-italien de formation intensive à l’épigraphie

Le laboratoire HeRMA organise le troisième atelier franco-italien de formation intensive à l’épigraphie, en partenariat avec l’Ecole française de Rome et le labex Archimede (Montpellier).

La formation aura lieu à Poitiers, du 3 au 7 septembre 2018. Elle est ouverte aux étudiants à partir du Master 2 et jusqu’au doctorat (doctorat soutenu depuis moins de trois ans), de toutes nationalités, inscrits dans une université française ou italienne.

Après la thématique des « carrières au service de l’Empire » (Rome, septembre 2016), celle des rapports entre « épigraphie, économie et commerce dans le monde romain » (Montpellier, septembre 2017), il a été décidé que la semaine poitevine serait consacrée au « métier d’épigraphiste ». En reprenant consciemment la formule d’I. Stefano Manzella les organisateurs souhaitent placer l’accent sur la dimension technique de la pratique épigraphique. Avant même la lecture du texte de l’inscription, son contexte de découverte ou de transmission, la nature de son support, sa position dans le champ épigraphique ou encore la graphie fournissent nombre d’informations au chercheur. L’attention des doctorants sera attirée sur le travail du lapicide, de la définition du champ d’écriture à son organisation et aux gestes de gravure. Certaines interventions permettront de familiariser les étudiants avec les technologies contemporaines les plus à même d’aider à la lecture des textes : traitement des images par jeux de couleur, photogrammétrie et scanner 3D. Enfin la question de l’édition des textes sera développée, particulièrement des corpus numériques et des revues d’épigraphie en ligne (exemple d’Epigraphica Romana).

Des exercices pratiques, de gravure et de relevé des textes mettront formés et formateurs en situation d’exercer le « métier d’épigraphiste ». Les ressources en inscription du musée Sainte-Croix de Poitiers seront mises à profit lors de séances pratiques. Elles seront complétées par une excursion à Bordeaux où, les étudiants pourront exercer leurs capacités techniques sur le vaste répertoire épigraphique du musée d’Aquitaine.

 

La date limite de remise des dossiers est fixée au 20 avril 2018.

 

 

Recherche

Menu principal

Haut de page